Lesezeit ca. 6 Min.
arrow_back

Allez, rions!


Logo von Écoute
Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 10/2022 vom 24.08.2022
Artikelbild für den Artikel "Allez, rions!" aus der Ausgabe 10/2022 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.

Bildquelle: Écoute, Ausgabe 10/2022

« Ah ah ah ah ah? ! » (Charlotte Gainsbourg)

L’humour français existe-t-il ? Et s’il existe, peut-on le qualifier en quelques mots ? Eh bien non… Si l’on peut dire que l’humour anglais se caractérise par un goût prononcé pour l’absurde, l’humour juif par le recours à l’autodérision (Woody Allen), l’humour français donne l’impression d’être multiforme. Il peut être subtil, grossier, provocateur, noir, loufoque, poétique, caustique… Son expression varie également avec les milieux sociaux, dont il est un marqueur assez clair. Ce dont on est certain, en revanche, c’est que, pour les Français, l’humour est une pratique quotidienne et naturelle. Que ce soit au bureau, dans les commerces, les transports ou les relations de voisinage, les Français excellent dans cet exercice singulier qui consiste à tisser des rapports fondés sur la plaisanterie ou l’ironie. Il s’agit d’une manière de jauger l’autre, son art de la répartie, mais aussi sa capacité à ...

Weiterlesen
epaper-Einzelheft 9,99€
NEWS Jetzt gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.
Lesen Sie jetzt diesen Artikel und viele weitere spannende Reportagen, Interviews, Hintergrundberichte, Kommentare und mehr aus über 1050 Magazinen und Zeitungen. Mit der Zeitschriften-Flatrate NEWS von United Kiosk können Sie nicht nur in den aktuellen Ausgaben, sondern auch in Sonderheften und im umfassenden Archiv der Titel stöbern und nach Ihren Themen und Interessensgebieten suchen. Neben der großen Auswahl und dem einfachen Zugriff auf das aktuelle Wissen der Welt profitieren Sie unter anderem von diesen fünf Vorteilen:

  • Schwerpunkt auf deutschsprachige Magazine
  • Papier sparen & Umwelt schonen
  • Nur bei uns: Leselisten (wie Playlists)
  • Zertifizierte Sicherheit
  • Freundlicher Service
Erfahren Sie hier mehr über United Kiosk NEWS.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 10/2022 von «Excusez-moi, mais je ne trouve pas ça drôle!». Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
«Excusez-moi, mais je ne trouve pas ça drôle!»
Titelbild der Ausgabe 10/2022 von « UTOPIA », LA NATURE FANTASMÉE. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
« UTOPIA », LA NATURE FANTASMÉE
Titelbild der Ausgabe 10/2022 von Exclusivement français. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
Exclusivement français
Mehr Lesetipps
Blättern im Magazin
« UTOPIA », LA NATURE FANTASMÉE
Vorheriger Artikel
« UTOPIA », LA NATURE FANTASMÉE
Exclusivement français
Nächster Artikel
Exclusivement français
Mehr Lesetipps

... accepter ou non d’être la victime d’une blague ou d’un trait d’esprit. Celle ou celui qui sait s’y prendre pour provoquer le rire jouit toujours d’une aura particulière. D’ailleurs, les comiques et les humoristes (p. 20-25) ont une place de choix à la radio et à la télévision, intervenant aussi bien au journal télévisé que dans les émissions politiques ou les talk-shows.

Le bel esprit, la gaieté et la farce

Antoine de Baecque, auteur du livre Les Éclats du rire, la culture des rieurs au XVIII esiècle, définit trois catégories de rire à partir desquelles d’autres ont été créées au fil du temps : le bel esprit, la gaieté et la farce.

Le bel esprit est essentiellement observé dans les couches aristocratiques de la société. Il s’agit d’un humour caustique fondé sur un maniement habile et raffiné de la langue. Le bel esprit permet de briller à la cour et de s’y affirmer en rivalisant avec ceux qui veulent accéder aux faveurs du roi. Dans le film de Patrice Leconte, Ridicule, on assiste à l’ascension d’un noble désargenté qui parvient à se faire une place à la cour de Louis XVI grâce à la qualité de ses réparties.

En revanche, la gaieté est un rire joyeux qui ne cède pas à la méchanceté, mais lie les gens dans la bonne humeur. La gaieté serait l’un des traits de caractère principaux des Français. Et à vrai dire, on le remarque dans la vie de tous les jours, où les rapports simples entre les uns et les autres sont empreints de bonne humeur. Au cinéma, ce type d’humour se retrouve essentiellement dans des comédies légères et bon enfant, dont la fin est presque toujours heureuse, comme dans Mon oncle de Jacques Tati ou Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon.

« Chef, pourquoi vous planifiez toujours les réunions et les meetings avec les employés le vendredi à 16h30 ? – C’est le seul moment de la semaine où vous ne discutez pas tout ce que je dis. »

Enfin, la farce trouve son origine sur les tréteaux du Moyen Âge. À Paris, ils étaient installés en plein air sur les places et les ponts, notamment la place Dauphine et le Pont-Neuf. La farce est un genre de comique populaire dont le but est de faire rire à partir de situations proches de la vie des gens ordinaires. On y met en scène des maris et des femmes trompés, des ivrognes ou des personnages d’une très grande bêtise. La farce peut être grossière, voire obscène. C’est pour cette raison qu’elle a été rejetée par les esprits raffinés. Au début de sa carrière, Molière, qui s’inspire de la farce, est dénigré et considéré comme un auteur mineur. L’humour de films comme Les Bronzés font du ski ou Le Père Noël est une ordure s’inspire de la farce.

Se moquer des puissants

Au fil du temps, ces genres ont évolué et fusionné. Aujourd’hui, ce sont les comiques télévisuels et radiophoniques qui tiennent le haut du pavé. On trouve chez eux autant de bel esprit que de gaieté ou de farce. Cet humour médiatique vise principalement à ridiculiser les professionnels de la politique ou du spectacle et à commenter l’actualité sur un mode ironique.

De 1988 à 2018, Les Guignols de l’info, sur la chaîne de télévision Canal+, font rire la France aux dépens de nombreuses célébrités. Celles-ci sont caricaturées sous la forme de marionnettes. Sur les grandes stations de radio privées et publiques, imitateurs et humoristes officient généralement pendant les programmes du matin. Les politiques invités sont souvent confrontés à leurs sarcasmes en direct.

L’humour actuel est aussi venu des quartiers populaires avec des fers de lance comme Jamel Debbouze (p. 18-19), Éric et Ramzy, ou encore Omar Sy qui, avant de faire carrière au cinéma, a exercé son talent sur les plateaux de télévision. Le point commun entre ces nouveaux comiques est non seulement la banlieue, mais également le fait d’être nés de parents immigrés. La scène est leur porte-voix. Elle leur offre la possibilité d’exposer, sous un mode humoristique, les problèmes auxquels ils sont confrontés dans leur vie quotidienne, comme le racisme ou la précarité.

Aux origines de l’humour français

L’humour français a aussi ses héros, ceux à qui l’on se réfère pour définir la spécificité de notre rire. En tout premier lieu, l’écrivain François Rabelais (1483/1494 – 1553). Dans l’avis aux lecteurs de Gargantua, il écrit que « le rire est le propre de l’homme ». L’humour de Rabelais comporte plusieurs facettes. Il passe du trait d’esprit le plus raffiné à la grossièreté la plus obscène. Les scènes scatologiques sont fréquentes. Rabelais manie le tout avec une inventivité littéraire sans égale. Une grande partie de l’humour français

vient de la truculence rabelaisienne. On appelle cela la « gauloiserie », même s’il est difficile de savoir de quoi riaient nos ancêtres les Gaulois. Mais on peut s’imaginer qu’ils ne faisaient pas dans la dentelle.

De Molière à Louis de Funès

Autre père incontournable de l’humour français : Molière. L’homme de théâtre s’inspire de la farce médiévale pour créer des personnages hautement comiques, et ainsi critiquer la société française du XVII esiècle. C’est le cas d’Harpagon, le célèbre avare, ou encore de Tartuffe, figure ridicule de l’hypocrisie religieuse. Dans ses pièces, Molière a recours à un comique à la fois verbal (jeux de mots, calembours (p. 16), sens de la répartie), gestuel (mimiques), de situation (quiproquos) et de répétition.

Molière est la référence principale des auteurs de comédie, au théâtre comme au cinéma. Les films à succès de Gérard Oury – La Grande Vadrouille, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Folie des Grandeurs – en sont de bons exemples. La présence de Louis de Funès dans le rôle principal de chacun d’entre eux en augmente le caractère comique.

Un art de la répartie utile en société

Le bel esprit est, quant à lui, incarné par Sacha Guitry, l’un des principaux auteurs de théâtre de la première partie du XX esiècle. Guitry manie la langue française en virtuose. Il débite des sentences assassines et des aphorismes sur les travers humains, sa cible préférée étant les femmes.

Le dialoguiste Michel Audiard (1920 – 1985) peut être considéré comme un héritier de Sacha Guitry. Ses répliques légendaires font preuve de la même inventivité langagière, mais dans un registre plus populaire. Les dialogues du cultissime Les Tontons flingueurs (1963), un film de Georges Lautner, font partie de la mémoire collective des Français.

Dans leur vie de tous les jours, les Français puisent dans tous ces registres pour alimenter leur goût pour la phrase qui fait mouche, car la réplique qui provoque le rire des autres est un atout majeur en société. Plutôt que de définir un humour typiquement français, on mettra donc en avant le plaisir que nos concitoyens ont à rire dès que l’occasion leur en est donnée, à susciter ce rire en s’aventurant eux-mêmes à plaisanter.

« Docteur, je viens vous voir car j’ai des problèmes de mémoire. – Ah ! Vous avez des problèmes de mémoire. Vous avez bien fait de venir me voir. Alors, asseyez-vous et racontez-moi ça… – Vous raconter quoi ? »