Lesezeit ca. 4 Min.
arrow_back

CES MOTS INTRADUISIBLES (1/2)


Logo von Écoute
Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 13/2021 vom 27.10.2021

Artikelbild für den Artikel "CES MOTS INTRADUISIBLES (1/2)" aus der Ausgabe 13/2021 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.

Bildquelle: Écoute, Ausgabe 13/2021

Dans le film français Kaamelott sorti cette année, l’action se déroule dans la Bretagne du VI e siècle. Bizarrement, les acteurs y parlent un français moderne très « tendance ». Lors d’un dialogue entre l’ancien roi Arthur et son conseiller, ce dernier lui dit : « Ça doit faire envie de redevenir roi, mais bon, si vous ne le sentez pas, vous ne le sentez pas ! ». Cette expression est dans la bouche de tous les Français aujourd’hui. « Ne pas sentir quelque chose » (au sens figuré) pourrait se traduire en allemand par sich unsicher sein.

Quand on dit de quelqu’un « je ne le sens pas », c’est qu’on ressent une certaine méfiance à son égard. Cette expression ne doit pas être confondue avec « ne pas pouvoir sentir qn », jn nicht riechen können ou jn nicht ausstehen können.

Les expressions ou mots suivants illustrent eux aussi une manière très française de parler, donc d’interpréter la ...

Weiterlesen
epaper-Einzelheft 9,99€
NEWS Jetzt gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.
Lesen Sie jetzt diesen Artikel und viele weitere spannende Reportagen, Interviews, Hintergrundberichte, Kommentare und mehr aus über 1050 Magazinen und Zeitungen. Mit der Zeitschriften-Flatrate NEWS von United Kiosk können Sie nicht nur in den aktuellen Ausgaben, sondern auch in Sonderheften und im umfassenden Archiv der Titel stöbern und nach Ihren Themen und Interessensgebieten suchen. Neben der großen Auswahl und dem einfachen Zugriff auf das aktuelle Wissen der Welt profitieren Sie unter anderem von diesen fünf Vorteilen:

  • Schwerpunkt auf deutschsprachige Magazine
  • Papier sparen & Umwelt schonen
  • Nur bei uns: Leselisten (wie Playlists)
  • Zertifizierte Sicherheit
  • Freundlicher Service
Erfahren Sie hier mehr über United Kiosk NEWS.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 13/2021 von Interview exclusive d’Emmanuel Macron, président de la République. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
Interview exclusive d’Emmanuel Macron, président de la République
Titelbild der Ausgabe 13/2021 von NUISANCES… OU PATRIMOINE FRANÇAIS ?. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
NUISANCES… OU PATRIMOINE FRANÇAIS ?
Titelbild der Ausgabe 13/2021 von MONSIEUR CHAMBOULE-TOUT. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
MONSIEUR CHAMBOULE-TOUT
Titelbild der Ausgabe 13/2021 von AU CŒUR DES SERVICES SECRETS FRANÇAIS. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
AU CŒUR DES SERVICES SECRETS FRANÇAIS
Mehr Lesetipps
Blättern im Magazin
MARTIN STÄBE Blogueur
Vorheriger Artikel
MARTIN STÄBE Blogueur
Quand les ports français prennent l’eau
Nächster Artikel
Quand les ports français prennent l’eau
Mehr Lesetipps

... réalité…

L’apéritif dînatoire : contrairement à l’apéritif classique précédant un repas, c’est un repas à part entière qui prolonge le délicieux moment de l’apéro.

Le beauf : passé dans le langage familier, le personnage du « beauf » (abréviation de beau-frère) a été créé dans les années 1970 par le dessinateur Cabu de Charlie Hebdo. C’est le stéréotype du Français moyen inculte, vulgaire et borné. À ne pas confondre avec « bof » (na ja) qu’on retrouve dans l’expression « génération bof » (Null-Bock- Generation).

C’est la bérézina : cette expression familière décrit une situation critique, voire catastrophique. Elle tient son origine du désastre de la bataille de Bérézina en 1812 et a ses équivalents en anglais : He has met his Waterloo. (il a eu son Waterloo), en italien : È stata una Caporetto (défaite militaire de 1917), et en tchèque : Dopadli jsme jako sedláci u Chlumce (on a fini comme les paysans de Chlumec).

Avoir la flemme : c’est être paresseux, ne pas avoir l’énergie. « Flemmarder » est donc synonyme de « paresser ».

Diesen Text hier kostenlos anhören! www.ecoute.de/ audio-gratis

|

UN PIED-À-TERRE

Un pied-à-terre : appartement ou résidence secondaire dans une autre ville, où l’on va occasionnellement pour le travail ou les vacances.

Ça va chauffer ! on peut chauffer le four, une soupe, de l’eau, mais également ses muscles ou ses cordes vocales. Dans un registre plus populaire, chauffer quelqu’un, c’est l’énerver, mais aussi le courtiser, le séduire, l’exciter. L’expression « ça va chauffer ! » annonce que lors d’un conflit entre individus, la tension risque de monter dangereusement.

Chiner : l’un des loisirs préférés des Français, c’est rechercher de vieux objets dans les brocantes ou les vide-greniers. Les premiers « chineurs » étaient des chiffonniers allant de village en village pour dégoter de vieux objets à revendre ou échanger, qu’ils transportaient sur leur dos (leur échine).

Du coup : l’expression « du coup »a d’abord été employée au sens propre : « un poing le frappa et il tomba assommé du coup ». Aujourd’hui, « du coup » rythme souvent les récits des Français et signifie « par conséquent » : « il a plu, du coup nous avons annulé notre randonnée, et du coup nous avons flemmardé tout l’après-midi. »

Avoir un coup de cœur pour quelque chose : c’est avoir une attirance forte et soudaine pour quelque chose.

Être dépaysé : c’est avoir changé de pays, de mode de vie, d’habitudes. Cela peut aussi exprimer le sentiment d’être dérouté, déraciné, désorienté. Le dépaysement est le contraire de la routine, du familier.

Avoir un empêchement : quand on doit annuler un déjeuner ou qu’on arrive en retard à une réunion et qu’on ne veut pas dire pourquoi, on dit souvent comme excuse : « pardon, j’ai eu un empêchement. »

Mitonner un plat : c’est le cuisiner avec amour, en y passant beaucoup de temps.

Être de mauvaise foi : cette expression est la star des intraduisibles. La mauvaise foi est un comportement malhonnête, mais qui ne s’exprime pas seulement par un mensonge. Il se peut que tout ce que dit une personne de mauvaise foi soit strictement vrai, mais il ya toujours un décalage entre ce qu’elle dit et ce qu’elle pense, dans le but de tromper l’autre sur ses propres intentions pour mieux les réaliser. La mauvaise foi peut parfois s’exprimer sous la forme d’une politesse exagérée.

Avoir une crise de foie : les repas de fêtes avec le champagne qui coule à flots, les escargots bien gras et les truffes chocolatées sont souvent suivis d’une crise de foie (une forte indigestion). Le foie surchargé, donc en crise, n’arrive plus à faire son travail…

La drôle de guerre : la période de la Seconde Guerre mondiale (jusqu’au 10 mai 1940) où n’eut lieu aucun combat. L’expression vient de l’anglais phoney war (fausse guerre). Les Français n’étant pas forts en langues étrangères avaient compris funny war.

Faire des études de lettres : c’est étudier le français, l’allemand, le latin, etc. Et être « illettré », c’est ne savoir ni lire ni écrire.

Être soupe au lait : quand on fait chauffer du lait, il commence très vite à bouillir et déborde de la casserole. Être « soupe au lait », c’est avoir des changements d’humeur ou de brusques colères.

AVOIR LE COUP DE FOUDRE POUR QUELQU’UN

Avoir le coup de foudre pour quelqu’un :

ressentir subitement de l’amour pour quelqu'un dès la première rencontre.

Donner une fessée à quelqu’un : c’est lui taper fortement sur les fesses pour le punir.

Le quatre-heures (ou le goûter) : c’est un petit en-cas sucré que les enfants (et parfois les adultes) prennent vers 16 heures.

Se recroqueviller : se replier sur soi-même, ou se mettre en boule, sous l’effet du froid ou de la peur, ou simplement pour s’endormir.

Le spleen : c’est un sentiment de mélancolie sans cause apparente. Comme le mot « flemme », ce mot a été popularisé par la littérature française du XIX e siècle.

ÊTRE SOUPE AU LAIT

LE SAVIEZ-VOUS ?

C’est seulement en 2018 que la fessée a été interdite en France. 87 % des parents français y avaient alors recours.