Lesezeit ca. 7 Min.
arrow_back

La France au f il de l’eau


Logo von Écoute
Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 6/2022 vom 27.04.2022

MOYEN

Artikelbild für den Artikel "La France au f il de l’eau" aus der Ausgabe 6/2022 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.

Bildquelle: Écoute, Ausgabe 6/2022

Un canal, des canaux… Longtemps oubliés, les canaux français retrouvent une seconde jeunesse depuis quelques années. Et avec 8 500 km de voies navigables, il y a de quoi faire ! À bord d’un bateau de location sans permis, on goûte le calme et la lenteur des campagnes oubliées. Loin des klaxons de la ville, l’homme pressé devient un plaisancier heureux !

Vincent Picot nous guide sur les plus beaux canaux de France.

1 Le canal de Bourgogne

Henri IV le voulait dès 1605. Mais c’est Louis-Philippe, le dernier « roi des Français » qui le termina plus de 200 ans plus tard, en 1832 ! Il faut dire que le canal de Bourgogne fut un vrai casse-tête. Pour relier le bassin de la Seine à celui du Rhône, il lui faut traverser la Bourgogne et franchir un obstacle de taille : les trois kilomètres de roche de Pouilly-en-Auxois.

La construction du tunnel de Pouilly prendra six ans. Pour percer sous la colline, 32 ...

Weiterlesen
epaper-Einzelheft 9,99€
NEWS Jetzt gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.
Lesen Sie jetzt diesen Artikel und viele weitere spannende Reportagen, Interviews, Hintergrundberichte, Kommentare und mehr aus über 1050 Magazinen und Zeitungen. Mit der Zeitschriften-Flatrate NEWS von United Kiosk können Sie nicht nur in den aktuellen Ausgaben, sondern auch in Sonderheften und im umfassenden Archiv der Titel stöbern und nach Ihren Themen und Interessensgebieten suchen. Neben der großen Auswahl und dem einfachen Zugriff auf das aktuelle Wissen der Welt profitieren Sie unter anderem von diesen fünf Vorteilen:

  • Schwerpunkt auf deutschsprachige Magazine
  • Papier sparen & Umwelt schonen
  • Nur bei uns: Leselisten (wie Playlists)
  • Zertifizierte Sicherheit
  • Freundlicher Service
Erfahren Sie hier mehr über United Kiosk NEWS.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 6/2022 von Des frères ennemis. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
Des frères ennemis
Titelbild der Ausgabe 6/2022 von UNE ÉTOILE EST NÉE. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
UNE ÉTOILE EST NÉE
Titelbild der Ausgabe 6/2022 von C’EST QUI, LUI ?. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
C’EST QUI, LUI ?
Titelbild der Ausgabe 6/2022 von DOCTEUR DANIELLA ET MISS TINA. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
DOCTEUR DANIELLA ET MISS TINA
Mehr Lesetipps
Blättern im Magazin
VRAIE FAUSSE FOURRURE
Vorheriger Artikel
VRAIE FAUSSE FOURRURE
En famille sur le canal du Nivernais
Nächster Artikel
En famille sur le canal du Nivernais
Mehr Lesetipps

... puits sont creusés afin d’extraire les terres et de descendre des matériaux.

Trop étroit, concurrencé par le chemin de fer et le transport routier, le canal perd de l’importance sur le plan commercial.

Aujourd’hui, il fait le bonheur des vacanciers. Moments forts : la vallée de l’Ouche, qui serpente parmi des collines coiffées de châteaux ; la grande forge de Buffon ; l’abbaye de Fontenay ; les châteaux Renaissance de Tanlay et d’Ancy-le-Franc…

On s’arrêtera à Venarey-les-Laumes pour visiter le site d’Alésia (où César captura Vercingétorix) et la cité médiévale de Flavigny. On prendra surtout son temps… Ça tombe bien, avec ses 189 écluses à passer pour 242 kilomètres, on reste immobile pendant une soixantaine d’heures !

2 Le canal de Briare

Le trait d’union entre la Loire et la Seine.

Conçu au XVIIe siècle, c’est l’un des plus anciens canaux de France, et l’un des plus courts (54 km). Partant du village de Briare, il rejoint à Montargis (berceau de la praline !) le canal du Loing, qui mène à la Seine.

Des bateaux chargés de blé, de vins de Bourgogne et du Languedoc, de charbon et de bois d’Auvergne, de faïences de Nevers l’empruntèrent longtemps. Le petit port de plaisance de Briare fut même le plus important carrefour batelier de France. Autrefois, il fallait passer par l’échelle des sept écluses de Rogny. Sa réalisation demanda l’emploi de milliers de travailleurs. Mais aussi de soldats, pour contrôler les nobles expropriés. Inutilisé, c’est aujourd’hui un escalier d’eau… sans eau. Mais le véritable chef d’œuvre du parcours est le pont-canal de Briare, que l’on vient visiter comme un monument, avec ou sans péniche. Inauguré en 1896, il permet aux bateaux de passer audessus de la Loire pour rejoindre un canal latéral. Deux cours d’eau se croisent sans se toucher ! Ses 662 mètres de longueur en font un des ponts-canaux les plus longs du monde, mais c’est aussi sa décoration qui émerveille. Ses pilastres en forme d’obélisques ornés de bronzes et ses 72 lampadaires rappellent le pont Alexandre-III de Paris.

3 De Nantes à Brest

Bienvenue dans la Bretagne de l’intérieur ! Ce canal a été créé pour relier les deux grands ports de Bretagne, Nantes et Brest. À l’époque, le port de Brest subissait le blocus anglais (1800-1815). Le canal avait pour fonction d’y transporter vivres et armes, et de mieux relier les arsenaux de Nantes, Lorient, Brest et Saint-Malo.

Mais sa construction fut si longue et dangereuse qu’il ne remplit jamais vraiment sa mission.

Aujourd’hui, il n’est plus praticable en bateau que de Nantes à Pontivy. Cependant, on peut rejoindre Lorient par le canal du Blavet. Ou bien filer jusqu’à Saint-Malo via Rennes en suivant la Vilaine puis le canal d’Ille-et-Rance. Quoi qu’il en soit, c’est un canal bucolique qui nous fait traverser une campagne préservée et méconnue. Au départ de Nantes, on croise d’abord les folies de l’Erdre, de riches bâtisses d’armateurs nantais.

Un autre rythme, une autre perspective

Puis on traverse des forêts de hêtres et de chênes. Le canal se glisse dans la vallée de l’Oust, longe des falaises. Il faut alors mettre pied à terre pour visiter des villages de granit, parmi les plus beaux de Bretagne : La Gacilly, Malestroit, Josselin… jusqu’à Pontivy. Le canal est aujourd’hui surtout utilisé par les cyclistes, qui peuvent le parcourir entièrement en sept jours au moins (364 km).

4 Les canaux du Nord

Ici, les rivières n’ont pas de frontières.

Canalisées ou reliées entre elles par des canaux, la Lys, la Sambre, l’Escaut, la Deûle, la Scarpe forment un réseau complexe, et se moquent bien de savoir si elles sont françaises, belges, allemandes ou hollandaises. Dans le Nord, le canal fait partie du paysage et les chalands, ces bateaux à fond plat, n’ont rien d’exotique. Le tourisme fluvial attire des plaisanciers français et étrangers, y compris les Britanniques venus en voisins. Alors, quel canal choisir ?

Le canal de la Sambre à l’Oise nous met dans le sillage de Robert Louis Stevenson, qui a raconté ses aventures en canoë dans son Voyage en canoë sur les rivières du Nord. Le canal de Saint- Quentin, décidé par Napoléon, passe en revue églises, moulins, ponts-canaux et pigeonniers. Il comblera aussi les pêcheurs puisqu’on le dit très poissonneux. Mais il ya encore le canal de l’Escaut, vieux rêve de Charles Quint, et puis la Scarpe, la Lys et la Deûle, rivières presque entièrement canalisées…

On a l’embarras du choix !

5 La Sèvre niortaise

Encore un petit fleuve navigable… Sur 159 km, de Niort à la baie de l’Aiguillon (océan Atlantique), la Sèvre niortaise a la particularité de traverser le Marais poitevin, constellé de canaux et d’îlots marécageux. Pour mieux se perdre dans ce dédale de chemins d’eau, on ne circule qu’en canot ou en barque (à Coulon et Arçais). Attention, cette « Venise verte » est très fréquentée en été.

6 Le canal de Garonne

C’est le petit frère du canal du Midi. Moins connu, il fut construit plus tard, au XIXe siècle, entre Toulouse et Castetsen-Dorthe, d’où les bateaux peuvent ensuite rejoindre la « Garonne navigable », la Gironde puis l’Atlantique. Pour éviter la turbulente Garonne, il faut donc emprunter le canal qui porte son nom, et qui n’offre, lui, que douceur et merveilles.

On le suit en bateau de location ou à vélo, en empruntant les anciens chemins de halage transformés en une voie verte. Les villages de Cadillac et Saint-Macaire ont du charme, et le pont-canal d’Agen (ville célèbre pour ses pruneaux) en impose avec ses 23 arches. Mais l’une des plus belles portions va de Moissac à Montech.

L’abbaye de Moissac nous retient avec son cloître parmi les plus beaux de France (et même du monde !). Non loin de là, le pont-canal du Cacor franchit le Tarn avec ses arcades en pierre et en brique rose. Le canal file doucement entre vergers et champs de céréales, églises anciennes et abbaye cistercienne (celle de Belleperche). Peu avant Montech, une étonnante pente d’eau servait d’ascenseur aux bateaux pour leur éviter le passage de cinq écluses. La pente d’eau ne fonctionne plus, mais on se consolera avec la péniche-exposition Altaïr et la transformation du site en beau centre récréatif.

7 Le canal du Midi

Construit sous Louis XIV par Pierre-Paul Riquet, c’est la star incontestée des canaux français. Avec le canal de Garonne, le canal du Midi permet de passer de la mer Méditerranée à l’océan Atlantique.

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il enchante les visiteurs par ses nombreux ouvrages d’art et ses majestueux alignements de platanes centenaires, hélas victimes du chancre coloré (un champignon) depuis les années 2000. Superbe, d’accord… Mais très fréquenté, avec près de 71 000 touristes par an !

8 De la Marne au Rhin

Depuis 1853, on peut aller en bateau de Paris à Strasbourg. En 1867, un aristocrate hongrois, le comte Edmond Széchenyi, relia même Paris à Budapest ! Il emprunte notamment le canal de la Marne au Rhin, qui s’étire sur 314 km entre Vitryle-François et Strasbourg. Il s’agit de la plus longue voie d’eau artificielle de France. L’itinéraire emprunte des tunnels (celui d’Arzviller fait 2,3 km) et passe par d’impressionnantes écluses. Celle de Réchicourt vous plonge dans un puits de 16 m de profondeur. Émotion garantie lorsque les vannes s’ouvrent : un mur d’eau menace de vous engloutir ! Et que dire de l’ascenseur à bateaux de Saint-Louis-Arzviller, qui vous fait descendre une pente raide dans une vaste baignoire pour bateau ? Une attraction touristique !

La traversée de l’Alsace est à ne pas manquer pour voir les châteaux du Haut-Barr, de Saverne et de Lutzelbourg. Auparavant, on aura passé Bar-le-Duc, Toul et Nancy, trois merveilles de Lorraine.

Arrivée grandiose à Strasbourg. Bref, cap à l’est !

9 Le canal de l’Ourcq

Les Parisiens aiment boire un verre au bord du canal Saint-Martin, mais c’est sur le canal de l’Ourcq qu’on peut s’évader en bateau le temps d’une journée ou plus. Au départ du bassin de la Villette et de sa Géode, on passe devant la cité des Sciences et de l’Industrie et devant les Grands Moulins de Pantin, d’anciennes fabriques de farine. Nous quittons les murs tagués de la banlieue, la campagne arrive peu à peu… Parfait pour fuir le tumulte de la capitale.

10 La Charente

La Charente n’est pas un canal, mais un fleuve, puisqu’elle se jette dans l’océan Atlantique. Navigable ? Et comment ! La Charente a été canalisée afin de favoriser le passage des gabares, ces bateaux plats chargés de cognac et de pineau, le trésor régional. Le tourisme fluvial lui a donné un second souffle. D’Angoulême à Rochefort (167 km), la Charente nous conduit à travers vignes et villages, sans compter les chais (les caves où l’on produit le vin) de Jarnac et Cognac, et l’éblouissante ville de Saintes. Un régal.

CONSEILS AUX APPRENTIS MARINIERS

La navigation fluviale se fait sans permis, mais il faut respecter certaines règles.

• Respecter la vitesse autorisée pour ne pas abîmer les berges ni déranger les pêcheurs. Un bateau ne se conduit pas comme une voiture : il réagit avec un temps de retard. Il faut donc anticiper les manœuvres.

• Naviguer plutôt au milieu de la La rivière. navigation fluviale se fait sans permis, mais il

En cas de croisement avec un bateau, faut respecter la certaines règles : conduite se fait à droite. -Ne pas dépasser la vitesse autorisée afin d’éviter d’endommager les berges et de gêner les pêcheurs. Un bateau ne se conduit pas comme