Lesezeit ca. 2 Min.

Le français, une langue (très) vache!


Logo von Écoute
Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 11/2021 vom 22.09.2021

Artikelbild für den Artikel "Le français, une langue (très) vache!" aus der Ausgabe 11/2021 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.

Bildquelle: Écoute, Ausgabe 11/2021

« Il parle français comme une vache espagnole ! »

« C’est vachement bien! »

« Oh la vache! »

En France, la vache est très polyvalente : la charolaise de Bourgogne a une viande très tendre ; avec le lait de l’abondance, on fabrique le reblochon et le beaufort ; avec celui de la montbéliarde, le comté et le morbier. Et l’animal a une longue histoire : la normande fut amenée par les Vikings ; la tarine est d’origine africaine ; et la raço di Biou, camarguaise de courses, paissait déjà dans les prairies ...

Weiterlesen
epaper-Einzelheft 9,99€
NEWS Jetzt gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.
Lesen Sie jetzt diesen Artikel und viele weitere spannende Reportagen, Interviews, Hintergrundberichte, Kommentare und mehr aus über 1000 Magazinen und Zeitungen. Mit der Zeitschriften-Flatrate NEWS von United Kiosk können Sie nicht nur in den aktuellen Ausgaben, sondern auch in Sonderheften und im umfassenden Archiv der Titel stöbern und nach Ihren Themen und Interessensgebieten suchen. Neben der großen Auswahl und dem einfachen Zugriff auf das aktuelle Wissen der Welt profitieren Sie unter anderem von diesen fünf Vorteilen:

  • Schwerpunkt auf deutschsprachige Magazine
  • Papier sparen & Umwelt schonen
  • Nur bei uns: Leselisten (wie Playlists)
  • Zertifizierte Sicherheit
  • Freundlicher Service
Erfahren Sie hier mehr über United Kiosk NEWS.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 11/2021 von Tous la trouille de Ratatouille!. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
Tous la trouille de Ratatouille!
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von C’est quoi, le plan?. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
C’est quoi, le plan?
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von LE SANG DU GLACIER. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
LE SANG DU GLACIER
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von La femme bionique. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
La femme bionique
Mehr Lesetipps
Blättern im Magazin
PHÉNOMÈNES ÉTRANGES DANS LE CIEL UN GROUPE D’ÉTUDES ENQUÊTE
Vorheriger Artikel
PHÉNOMÈNES ÉTRANGES DANS LE CIEL UN GROUPE D’ÉTUDES ENQUÊTE
LE RASSEMBLEMENT NATIONAL, UN PARTI DE PLUS EN PLUS JEUNE ?
Nächster Artikel
LE RASSEMBLEMENT NATIONAL, UN PARTI DE PLUS EN PLUS JEUNE ?
Mehr Lesetipps

... gallo-romaines.

Il semble que la vache ait à la fois bon et mauvais caractère. Elle est souvent réputée placide. Ainsi, une « vache à lait » est une personne qu’on peut exploiter facilement pour obtenir des avantages financiers (alors qu’une « vache à eau » est un récipient en toile utilisé en camping pour stocker de l’eau). « Sorcier comme une vache » se dit d’une personne simple d’esprit, sans arrière-pensée. « Oh la vache ! » exprime l’admiration ou l’étonnement. Et l’adverbe « vachement » renforce un énoncé : « Il dessine vachement bien ! »

Mais la vache peut aussi être sournoise et lancer soudain un coup de sabot. « Donner un coup de pied en vache », c’est donc agir en traître. Et « jouer un tour de vache à quelqu’un » (ou « lui faire une vacherie »), c’est lui jouer un mauvais tour. « Une vache » (ou « une peau de vache ») est une personne sans pitié, dure. Dans l’expression « Mort aux vaches », l’animal désigne un agent de police.

La vache grossit et maigrit selon les saisons. « Une période de vaches maigres » est une période pauvre et « manger de la vache enragée », c’est vivre de privations.

Certaines expressions sont carrément drôles : « rater une vache dans un couloir », c’est viser très mal. Et « aller à quelqu’un comme un tablier à une vache »,

c’est ne pas lui aller du tout.

Exemple : « Cette robe te va comme un tablier à une vache ! » « Parler français comme une vache espagnole » (parler très mal le français) viendrait de l’expression « parler français comme un Basque l’espagnol ». « Pleurer comme une vache qui pisse (ou comme un veau) », c’est pleurer très fort. « Pleuvoir comme vache qui pisse », c’est évidemment pleuvoir très fort. Et « prendre la vache et son veau », c’est épouser une femme enceinte d’un autre homme… sans commentaires ! « Une vache y perdrait son veau » évoque une confusion inextricable. « Être comme une vache qui regarde passer un train », c’est avoir un air passif et stupide. « Ne pas avoir gardé les vaches ensemble », c’est ne pas être intimes.

Quant au « plancher des vaches », c’est tout simplement la terre, par opposition à la mer.

Certains dictons reflètent la sagesse paysanne : « Viendra le temps où la vache aura besoin de sa queue » : tout peut servir, il ne faut rien jeter. « Quand une vache blanche entre dans l’étable, une vache blanche en sort cent ans après » : tel père, tel fils. « Les vaches qui remuent la queue ne sont pas celles qui ont le plus de lait » : ceux qui font beaucoup de vent ne sont souvent que des incapables.

Et même pour la météo, la vache joue un rôle : « Quand les vaches sont couchées toutes du même côté, il fera mauvais. » « L’orage menace si les vaches courent la queue en l’air. »

En espérant, chers lecteurs, que vous avez trouvé cet article vachement bien.