Lesezeit ca. 4 Min.
arrow_back

PHÉNOMÈNES ÉTRANGES DANS LE CIEL UN GROUPE D’ÉTUDES ENQUÊTE


Logo von Écoute
Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 11/2021 vom 22.09.2021

Le 19 décembre 2020, vers 10 h 15 à Batilly (lorraine), un homme roule à bord de sa camionnette. Il aperçoit dans le ciel un point assez gros et plus brillant qu’une étoile. Il le montre à son collègue assis à côté de lui, qui le voit aussi. Puis d’un coup, le point devient très petit et disparaît en deux secondes. Aucun bruit n’est perçu.

Voici un exemple de témoignage reçu par le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (geipan). Après enquête, il s’agissait très probablement d’une météorite. Le dossier a donc été classé «A » dans les « phénomènes clairement identifiés ». Le Geipan est un service unique au monde. Installé dans le Centre national d’études spatiales (cnes) à Toulouse, il est spécialisé dans l’analyse des phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN). Son rôle ? Répertorier les témoignages d’observations étranges dans le ciel et tenter d’y ...

Artikelbild für den Artikel "PHÉNOMÈNES ÉTRANGES DANS LE CIEL UN GROUPE D’ÉTUDES ENQUÊTE" aus der Ausgabe 11/2021 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.
Weiterlesen
epaper-Einzelheft 9,99€
NEWS Jetzt gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.
Lesen Sie jetzt diesen Artikel und viele weitere spannende Reportagen, Interviews, Hintergrundberichte, Kommentare und mehr aus über 1050 Magazinen und Zeitungen. Mit der Zeitschriften-Flatrate NEWS von United Kiosk können Sie nicht nur in den aktuellen Ausgaben, sondern auch in Sonderheften und im umfassenden Archiv der Titel stöbern und nach Ihren Themen und Interessensgebieten suchen. Neben der großen Auswahl und dem einfachen Zugriff auf das aktuelle Wissen der Welt profitieren Sie unter anderem von diesen fünf Vorteilen:

  • Schwerpunkt auf deutschsprachige Magazine
  • Papier sparen & Umwelt schonen
  • Nur bei uns: Leselisten (wie Playlists)
  • Zertifizierte Sicherheit
  • Freundlicher Service
Erfahren Sie hier mehr über United Kiosk NEWS.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 11/2021 von Tous la trouille de Ratatouille!. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
Tous la trouille de Ratatouille!
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von C’est quoi, le plan?. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
C’est quoi, le plan?
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von LE SANG DU GLACIER. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
LE SANG DU GLACIER
Titelbild der Ausgabe 11/2021 von La femme bionique. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
La femme bionique
Mehr Lesetipps
Blättern im Magazin
ÉCOLO PAS LOGIQUE!
Vorheriger Artikel
ÉCOLO PAS LOGIQUE!
Le français, une langue (très) vache!
Nächster Artikel
Le français, une langue (très) vache!
Mehr Lesetipps

... apporter une explication rationnelle. Les PAN regroupent les phénomènes atmosphériques rares (lumières d’orage, foudre en boule) ainsi que les objets qui rentrent sur Terre (météorites, satellites ou morceaux de fusées). Ce terme est préféré à celui d’ovnis (objets volants non identifiés), souvent associé aux soucoupes volantes et aux extraterrestres.

Quid des extraterrestres ?

La majorité des observations peut s’expliquer par des avions, des ballons atmosphériques ou des phénomènes physiques connus. Les réponses sont souvent moins extraordinaires qu’espérées. Apprendre qu’un supposé vaisseau spatial était en fait un drone peut être décevant ! « Nous sommes parfois des casseurs de rêves qui cherchons à résoudre des énigmes avec pragmatisme », confirme Roger Baldacchino, directeur du Geipan. Mais parfois, aucune explication n’est trouvée.

Le 5 février 2003 vers 18 h 50 dans les Yvelines (île-de-france), un témoin a observé « un grand objet triangulaire, avec neuf anneaux de couleur orangée » qui émettait un bruit d’avion. Après être resté stationnaire quelques secondes, l’objet s’est élevé dans les airs et a disparu. Ce cas a été classé «D ». Les phénomènes non expliqués ont souvent des caractéristiques incompatibles avec les technologies actuelles comme une apparente vitesse hypersonique (sans bruit), des accélérations et freinages brutaux et, souvent, l’absence de traces sur les radars.

S’il n’exclut pas l’hypothèse extraterrestre, le Geipan privilégie plutôt des phénomènes naturels encore incompris par la science. Depuis 20 ans, le nombre de phénomènes «D »a d’ailleurs baissé, grâce à l’évolution technologique et aux progrès scientifiques. Ainsi, depuis les années 2000, on sait que les lumières rouges parfois observées par les aviateurs sont des farfadets : des sortes d’éclairs apparaissant au-dessus des nuages d’orage.

C’est aussi le cas pour les « boules de feu » : ce phénomène étrange serait dû à l’impact de la foudre sur le sol. Toutefois, certaines associations d’« ufologues » – les personnes qui s’intéressent aux ovnis – et des partisans des théories du complot continuent de croire que le Geipan a été mis en place par le gouvernement pour cacher la réalité… des extraterrestres.

Des taches mystérieuses

En 2020, le Geipan a reçu plus de 1 000 signalements. Mais seuls 180 cas ont donné lieu à une investigation, les autres ayant été expliqués rapidement. Ce serait une conséquence des périodes de confinement, durant lesquelles les Français ont eu plus de temps pour regarder le ciel. Une autre explication est le déploiement de Starlink, la constellation de satellites de l’entreprise Spacex. En 2020, des dizaines de mini-satellites de télécommunication ont été lancés en orbite, chaque mois. Des centaines de personnes ont signalé un « train lumineux » dans les jours suivant les lancements.

Parmi les autres phénomènes fréquemment signalés ces dernières années : les lanternes thaïlandaises. Ces lanternes chauffées par une bougie sont à la mode lors des mariages où elles sont lancées la nuit par les invités. Mais quelques centaines de mètres plus loin, ces taches de lumière peuvent sembler mystérieuses… Les drones privés, parfois équipés de flashs, de plus en plus nombreux, peuvent aussi avoir des effets surprenants.

Jusqu’à cette année, la France était le seul pays à avoir une structure officielle chargée d’enquêter sur les PAN et à rendre publiques ses archives sur son site Internet. Dans les autres pays, les recherches sont en général effectuées par des associations privées d’ufologie ou par l’armée. Toutefois, fin juin 2021, le renseignement américain a pour la première fois publié ses archives, jusqu’alors tenues secrètes. Elles contiennent 140 cas inexpliqués depuis 2004, souvent observés par des pilotes de chasse. Faute de données suffisantes, le rapport indique cependant qu’il n’existe pas de preuves de l’existence des extraterrestres…