Bereits Kunde? Jetzt einloggen.
Lesezeit ca. 2 Min.

ZOOM SUR… LA POLICE


Écoute - epaper ⋅ Ausgabe 7/2019 vom 29.05.2019

Polizeimeister, Gendarme, CRS, GIGN … wer soll sich da zurechtfinden? Écoute befasst sich mit der französischen Polizei und ihrem schwierigen Verhältnis zur Bevölkerung.


MOYEN

Artikelbild für den Artikel "ZOOM SUR… LA POLICE" aus der Ausgabe 7/2019 von Écoute. Dieses epaper sofort kaufen oder online lesen mit der Zeitschriften-Flatrate United Kiosk NEWS.

Bildquelle: Écoute, Ausgabe 7/2019

CAMILLE LARBEY, journaliste indépendant originaire de Charente, est correspondant à Paris pourÉcoute depuis août 2011.


En France, le maintien de l’ordre est assuré par la police et la gendarmerie. Leur mission est la même, mais leur statut est différent. Les policiers, ...

Weiterlesen
epaper-Einzelheft 8,99€
NEWS 14 Tage gratis testen
Bereits gekauft?Anmelden & Lesen
Leseprobe: Abdruck mit freundlicher Genehmigung von Écoute. Alle Rechte vorbehalten.

Mehr aus dieser Ausgabe

Titelbild der Ausgabe 7/2019 von ÉDITORIAL: Gilets jaunes, manifestations et faux amis. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
ÉDITORIAL: Gilets jaunes, manifestations et faux amis
Titelbild der Ausgabe 7/2019 von PERSONNALITÉ DU MOIS: Salomé Zourabichvili. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
PERSONNALITÉ DU MOIS: Salomé Zourabichvili
Titelbild der Ausgabe 7/2019 von VOYAGE: L’ARMADA DE ROUEN Le défilé des géants. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
VOYAGE: L’ARMADA DE ROUEN Le défilé des géants
Titelbild der Ausgabe 7/2019 von VOYAGE: ROUEN: la ville aux 100 clochers. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
VOYAGE: ROUEN: la ville aux 100 clochers
Titelbild der Ausgabe 7/2019 von CHRONIQUE D’UNE PARISIENNE: La canicule. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
CHRONIQUE D’UNE PARISIENNE: La canicule
Titelbild der Ausgabe 7/2019 von PARIS SECRET. Zeitschriften als Abo oder epaper bei United Kiosk online kaufen.
PARIS SECRET
Vorheriger Artikel
COIN LIBRAIRIE
aus dieser Ausgabe
Nächster Artikel HISTOIRE DE L’ART: LA FORGE
aus dieser Ausgabe

... également appelés « gardiens de la paix », sont des fonctionnaires employés par le maire, dans le cas de la police municipale, ou par le ministère de l’Intérieur, dans le cas de la police nationale. Puisque c’est le maire qui dirige la police municipale, c’est lui qui décide si les gardiens de la paix sont armés ou non, et s’ils doivent être plutôt une police de prévention ou plutôt une police de répression. Les gendarmes, eux, sont également employés par le ministère de l’Intérieur, mais ce sont des militaires. Ils doivent alors vivre souvent en caserne. La police nationale est principalement présente dans les grandes villes, tandis que la police municipale et la gendarmerie sont actives dans les petites villes et les campagnes.

Il existe aussi différentes unités spécialisées. Dans la police, les CRS (Compagnies républicaines de sécurité) s’occupent principalement des missions de sécurité et de secours, tandis que la BAC (Brigade anti-criminalité) intervient surtout dans les quartiers difficiles. La BRI (Brigade de recherche et d’intervention) et le RAID (Recherche, assistance, intervention, dissuasion) sont deux unités d’élite de la police utilisées pour les missions dangereuses. Chez les gendarmes, le GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale) est également une unité d’élite capable d’intervenir dans toute la France pour des missions de prises d’otages.

Presque 75 % de la population française dit faire confiance à la police. Pourtant, cette relation est aussi marquée par une haine qui est « un trait constitutif de la société française », d’après Jean- Marc Berlière, historien spécialiste de la police en France, dans un article duMonde. Au XIXe siècle, les grands romans populaires de Victor Hugo ou Balzac ainsi que le théâtre de marionnettes critiquent ou se moquent de la police. En 1968, les étudiants crient: « CRS = SS! » Aujourd’hui, on entend dans les manifestations le slogan: « Tout le monde déteste la police! » Pourquoi cette haine? La réponse évidente pourrait se trouver dans les violences policières, de plus en plus dénoncées. Mais la raison serait également politique: dans ce même article duMonde , un sociologue explique que, depuis le milieu du XXe siècle, la police française est devenue une police de contrôle, uniquement au service d’un État centralisé. Elle n’est donc plus une police de service public, responsable devant la population, comme c’est le cas par exemple dans les pays scandinaves.


Foto: Loic Venance/AFP/Getty Images